« Je pense aux élèves han­di­ca­pés, pour­ront ils venir plus sou­vent que les autres ? Nous ne le savons pas »

« Je pense aux élèves han­di­ca­pés, pour­ront ils venir plus sou­vent que les autres ? Nous ne le savons pas. Que se pas­se­ra-t-il si l’accompagnant de l’élève en situa­tion de han­di­cap (AESH) n’est pas là le jour J, car à risque ? Dans quelles condi­tions, les trans­ports adap­tés vont-ils fonc­tion­ner ? »

Par B. Parent d’élève – Région Île-de-France