Reprise le 14 mai selon la déci­sion du rec­teur de Bour­gogne Franche Com­té, région rouge, après une semaine de pré­pa­ra­tifs dans l’é­cole. Nous avons le néces­saire sur le plan sani­taire (masques, gel, dés­in­fec­tant …) Nous accueillons tous les enfants volon­taires à l’ex­cep­tion des PS que nous jugeons trop jeunes pour main­te­nir la dis­tan­cia­tion., soit 21 élèves sur 75. La classe la plus char­gée est celle des CM qui accueille 10 élèves, le maxi­mum pour nos locaux.

Cha­cun a son petit vélo éti­que­té pour rou­ler dans la cour, on tra­vaille bien en petit groupe, on fait des pauses détente …

Nous n’ou­vrons que le matin, ensuite la mai­rie assure can­tine et gar­de­rie. L’a­près-midi nous conti­nuons le tra­vail en dis­tan­ciel. Beau­coup de nos élèves ont de grosses dif­fi­cul­tés de connexion, et les familles sont contentes du retour à l’é­cole. Nous aus­si, tout en res­tant très pru­dentes.

C’est utile, cette reprise, sur­tout pour les cycles 2. Un de mes élèves de CP n’a rien fait depuis le début du confi­ne­ment, il a qua­si­ment désap­pris à lire. Et comme je sais qu’à la ren­trée pro­chaine on fera comme si de rien n’a­vait été, on nous refu­se­ra des main­tiens pour­tant indis­pen­sables, et on nous deman­de­ra de pal­lier les lacunes des décro­cheurs en “indi­vi­dua­li­sant” sans temps, sans moyens et sans RASED, ce qui est très dur en classe mul­ti-niveaux, donc oui, au risque de cho­quer, je suis contente de pou­voir rat­tra­per un peu. En res­pec­tant les gestes bar­rières mais en rigo­lant avec mes élèves, comme avant.

Par V. Pro­fes­seur des écoles en école pri­maire – Région Grand Est